Amiens SC : Direction l’Ecosse pour Bongani Zungu ?

Elément prépondérant du premier maintien en Ligue 1 de l’Amiens SC en 2017/2018, Bongani Zungu est aujourd’hui plus que jamais sur le départ. Après deux saisons difficiles en Picardie, l’international sud-africain pourrait bien traverser la Manche pour rallier l’Ecosse. 

Strasbourg définitivement hors course ?

Comme évoqué par le 11 Amiénois dès la fin du mois d’avril, Bongani Zungu souhaite quitter l’Amiens SC, le tout à un an de l’échéance de son contrat le liant au club samarien. Après l’épisode de son faux-départ à Majorque l’hiver dernier, le milieu de terrain de 27 ans apparaît donc en position de force pour négocier les modalités de son départ. Pour autant, l’Amiens SC ne compte pas céder son joueur pour une indemnité de transfert au rabais.

A l’instar de la stratégie adoptée pour Serhou Guirassy et Gaël Kakuta, Amiens réclame jusqu’ici une somme supérieure à la valeur marchande du joueur. Alors que Bongani Zungu est évalué à un peu moins de deux millions d’euros par le site de référence Transfermarkt et que le CIES l’Observatoire du football estime que sa valeur se situe entre un et deux millions d’euros, le club picard réclame entre quatre et cinq millions d’euros pour laisser filer son international sud-africain.

Des conditions qui ont amené Strasbourg, intéressé par le joueur, à sortir (temporairement ?) de la course à la signature de Bongani Zungu. A l’inverse, les Glasgows Rangers, entraînés par Steven Gerrard, auraient intensifié les discussions avec les dirigeants de l’ASC selon la presse sud-africaine. De là à imaginer un transfert aux conditions fixées par l’Amiens SC ? Pas si sûr. En attendant, l’intéressé n’est toujours pas rentré en France, la faute au manque de vols entre l’Afrique du Sud et la France.

A lire aussi : 

L’Amiens SC laisse filer Nicholas Opoku

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires