Amiens SC : Des sentiments partagés après Angers

Malgré son bon match nul à Angers (1-1), l’Amiens SC reste au contact de la zone rouge. Une situation qui a fait réagir les polémistes de l’émission la Tribune des Sports, diffusée chaque lundi sur France Bleu Picardie et animée par Mathieu Dubrulle. 

Une mauvaise opération comptable ?

Auteur d’un match nul au courage à Angers (1-1), l’Amiens SC n’a finalement pas été payé de ses efforts au classement en raison des victoires de ses principaux poursuivants. A égalité de points avec le premier relégable à l’issue de la 8e journée de Ligue 1, les Amiénois ont-ils signé un si bon résultat que cela ? « Prendre un point à l’extérieur, c’est toujours un bon résultat, affirme Sébastien Léraillé, l’entraîneur de l’ESC Longueau. Quand on regarde la physionomie du match, on a vu deux mi-temps différentes d’Amiens, c’est donc un bon résultat ». 

« A la lecture des résultats du week-end et si on fait un constat à l’instant T, on peut se dire que ce nul à Angers n’est pas un si bon résultat que cela. Maintenant, ce point va compter en fin de saison et il aura de la valeur quelle que soit l’opération comptable réalisée sur cette seule journée », clame Romain Pechon, rédacteur en chef du 11 Amiénois. Un avis partagé par Antoine Caux, son confrère du JDA : « Ce point va réellement compter au mois de janvier ou février quand on fera les premiers comptes« .

Une mentalité retrouvée

Quoi qu’il en soit, Amiens a affiché des vertus qui lui avaient quelque fois fait défaut depuis le début de la saison. « Dans la difficulté, ils ont su faire front avant de céder sur un but venu d’ailleurs d’Alioui, rappelle Romain Pechon. Avant ça, Régis Gurtner avait longtemps retardé l’échéance mais on avait aussi vu une équipe solidaire avec l’ensemble des joueurs qui faisaient les efforts défensifs ». « C’est finalement un point à la Pélissier, surenchérit Antoine Caux. Si on est satisfait du visage affiché par Amiens, c’est parce qu’on a retrouvé ce qui faisait l’essence même de cette équipe depuis quatre ans« .

Reste qu’Amiens a encore une fois souffert le martyre au cours de la deuxième période, perdant à nouveau le bénéfice de son ouverture du score. « Sur la durée, ça ne pourra pas tenir, prévient Romain Pechon. Maintenant, à Metz ou à Toulouse, Amiens s’était complètement éteint. Là, à Angers, les hommes de Luka Elsner ont souffert durant l’intégralité de la rencontre mais ils se sont battus jusqu’au bout contre un adversaire qui réalise un excellent début de saison. Il y a du progrès. » Qu’il faudra confirmer contre Marseille, un poids lourd du championnat, ce vendredi.

Source : France Bleu Picardie

A lire aussi : 

Amiens SC : Élisez le joueur du mois de septembre 2019

Amiens SC : le plan était presque parfait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *