Amiens SC : Comment jouer avec Gaël Kakuta ?

Aligné à droite contre Lyon, après avoir été dans une position assez similaire à Toulouse, Gaël Kakuta a rapidement glissé dans l’axe suite à la rapide blessure de Moussa Konaté contre les Rhodaniens. Plus à l’aise dans le cœur du jeu, le numéro 10 de l’Amiens SC pourrait néanmoins être amené à s’exiler sur les ailes en fonction de l’adversaire et du plan de jeu mis en place. Explications.

Kakuta soumis au schéma ?

Malgré les absences de Saman Ghoddos, Steven Mendoza et Chadrac Akolo, Luka Elsner a débuté contre Lyon avec pas moins de quatre joueurs à vocation offensive. « Même s’il y avait des doutes à propos de (Fousseni) Diabaté, on voulait être courageux et audacieux, justifie-t-il. Jouer avec quatre offensifs, ça combinait bien les deux nécessités entre ce que l’on avait au niveau de l’effectif et la démonstration que l’on n’avait pas peur de Lyon. Quand tu as Moussa Konaté et Serhou Guirassy disponibles avec Gaël Kakuta, tu trouves une solution pour les faire jouer ensemble« . De nouveau blessé, Moussa Konaté va au bas mot manquer le prochain mois de compétition. De quoi bousculer les plans de l’entraîneur de l’Amiens SC, si le désir de ce dernier était d’installer de manière durable ce trio offensif.

En outre, cette configuration a également pour conséquence l’exil de Gaël Kakuta sur un côté, une position qui semble moins en phase avec ses qualités intrinsèques et qui peut l’empêcher de prendre le jeu à son compte, comme ce fut le cas à Toulouse avant la trêve internationale. « A Toulouse, Gaël n’était pas vraiment sur un côté, il était très proche de la partie centrale, tempère Elsner. En discutant avec lui après, il se trouvait très bien dans cette zone. Sa zone favorite et celle où il est le plus dangereux, c’est cette partie droite un peu à l’intérieur. C’est là où il arrive à s’exprimer le plus. La position qu’il est le plus à même d’occuper ça reste quand même derrière l’attaquant et c’est celle qu’il occupera pendant une majorité de matches. »

Reste donc la possibilité de voir à nouveau Gaël Kakuta sur un côté, principalement à droite, lorsque la possibilité de jouer avec deux attaquants de pointes se présentera à nouveau. Sans oublier les ajustements nécessaires en cas de passage à une défense à cinq. Quoi qu’il en soit, l’ancien joueur de Chelsea restera bien le maître à jouer de l’Amiens SC. 

A lire aussi : 

Gaël Kakuta : « Rassurant et motivant pour tout le monde »

Amiens SC : Gaël Kakuta, meilleure recrue du mercato

Un commentaire

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *