Amiens SC : Cinq choses à savoir avant le Paris FC [J37]

Amiens SC
Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

En roue libre depuis plusieurs semaines, l’Amiens SC pourrait au moins avoir le mérite de terminer la saison devant son public sur une bonne note à l’occasion de la réception du Paris FC, samedi. Découvrez les cinq choses à savoir avant cette rencontre de la 37ème journée de Ligue 2.

L’Amiens SC capable de bien finir ? 

Avec une seule victoire sur les huit derniers matches (5 nuls, 2 défaites), l’Amiens SC peine à conclure une saison globalement décevante et clairement désespérante depuis quelques semaines. Confirmant les craintes d’une démobilisation générale une fois le maintien acquis, les Amiénois restent sur une dernière impression extrêmement négative à domicile, suite à leur défaite face au Havre (0-2). Derrière ce match ayant suscité une grosse colère chez Philippe Hinschberger, le club picard a enchaîné deux matches nuls sans saveur à Dunkerque (0-0) et Grenoble (1-1). De quoi craindre le pire contre le Paris FC, assuré de disputer les play-offs d’accession à la Ligue 1 ? « Il faut montrer au public qu’on est toujours là, en préparant l’année prochaine du mieux possible. C’est une question d’orgueil et de fierté à avoir, assure Mattheo Xantippe. Ça me tient à cœur personnellement et je pense que c’est pareil pour le coach. On compte faire mieux et je pense qu’on va le faire. » Reste à savoir si cette volonté est partagée par l’ensemble du collectif…

Le classement de Ligue 2

Zungu de retour, le Paris FC affaibli en défense

Absent à Grenoble pour cause de suspension, Bongani Zungu est de nouveau disponible pour cet ultime match de la saison à domicile. Privé du déplacement à Auxerre la semaine prochaine, Mateo Pavlovic disputera donc sa toute dernière rencontre de la saison au sein de la défense à trois de l’Amiens SC. Reste à savoir quel sort sera réservé à Kader Bamba, sorti pour son comportement face au Havre, écarté pour raisons sportives à Dunkerque puis remplacé dès la mi-temps à Grenoble. Assuré de ne pas être conservé la saison prochaine, en dépit d’une option d’achat assortie à son prêt, le milieu de terrain offensif pourrait bien ne pas débuter la rencontre. De son côté, le Paris FC sera privé d’Axel Bamba pour une gêne au quadriceps et à coup sûr d’Ousmane Kanté, victime d’une rupture du tendon d’Achille mettant un terme à sa saison.

Le Paris FC tourne au ralenti

Après avoir longtemps été un sérieux prétendant aux deux premières places, le Paris FC a clairement marqué le pas ces dernières semaines avec seulement deux succès sur les huit dernières rencontres (3 nuls et 3 défaites). « Ce n’est pas une bonne période. On est dans le dur. Nous ne sommes pas à la hauteur des espérances qu’on a données, concédait Thierry Laurey après le match nul contre Valenciennes (1-1), le week-end dernier. C’est important de se ressaisir. Si on doit terminer cinquième et aller jouer chez le quatrième, pas de problème avec ça. Mais il faudra faire plus pour l’emporter. » Ainsi, le court déplacement à Amiens est une occasion pour le Paris FC de relancer la machine et de retrouver de la confiance avant les vrais matches couperets de fin de saison.

Quitte ou double

Les treize dernières confrontations entre l’Amiens SC et le Paris FC ont débouché sur un bilan parfaitement équitable de six victoires chacun pour un seul partage des points. Un match nul (0-0) qui remonte à la saison 2013/2014 en National. Depuis, la dynamique est plutôt en faveur des Franciliens qui ont gagné les trois rencontres disputées depuis le retour des Amiénois en Ligue 2, après avoir remporté leur avant-dernière confrontation en National. La saison dernière, le Paris FC était venu s’imposer à la Licorne en tout début de saison grâce à des buts de Julien Lopez et Moustapha Name contre un penalty transformé par Steven Mendoza.

L’Amiens SC enchaîne avec Jérémy Stinat

Après avoir été arbitré par Gaël Angoula à Grenoble, l’Amiens SC enchaîne avec un autre ancien joueur professionnel reconverti comme arbitre, Jérémy Stinat. L’ancien joueur de Sedan ou bien encore Laval, où il fut notamment dirigé par Philippe Hinschberger entre 2009 et 2011. Davantage habitué à la Ligue 1 qu’à la Ligue 2 cette saison, l’officiel de 43 ans va donc croiser la route du club picard pour la première fois depuis plus d’un an. Pour le Paris FC, ce sera déjà le troisième match de la saison après la défaite à Ajaccio (1-0) en début de saison et le revers surprenant à Nancy en mars dernier. Samedi soir, Jérémy Stinat sera assisté de Christophe Mouysset et d’Eric Danizan.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *