Amiens SC : cinq choses à savoir avant Guingamp [J18]

Amiens SC Guingamp
Iconsport

Entre une équipe de l’Amiens SC désireuse de vite faire oublier sa triste élimination en coupe de France et une formation de Guingamp en reconquête après avoir vécu un automne douloureux, ce premier match de championnat de l’année civile s’annonce palpitant. Découvrez les cinq choses à savoir avant cette rencontre de la 18ème journée de Ligue 2.

L’Amiens SC doit laver l’affront

Même si l’équipe était remaniée, Amiens doit vite faire oublier l’élimination en coupe de France à Thaon-les-Vosges. Incapables de mettre à profit leur supériorité numérique, les Picards ont confirmé leurs limites en matière d’efficacité offensive. Une énorme lacune qui expliquait en partie la série noire d’avant-trêve internationale, avec notamment deux revers consécutifs à domicile face à Saint-Etienne (0-1) et QRM (0-2). Depuis, la formation de Philippe Hinschberger a renoué avec le succès à Laval (0-3), quatre jours après avoir stoppé la série noire à Valenciennes (1-1). L’ambition est donc de confirmer pour le tout premier match de 2023 à domicile, histoire aussi « de revivre des moments de joie » avec le public. De retour au pied du podium, l’ASC aimerait bien recoller les deux premiers d’ici la fin de la phase aller.

Guingamp plus que jamais à la relance

Douzième de Ligue 2 avec 23 points, Guingamp n’a gagné qu’un seul de ses 9 derniers matches de Ligue 2 (4 nuls, 4 défaites), c’était le 26 décembre dernier à Nîmes (2-1), après avoir remporté cinq des huit premières rencontres. Eliminés dès le huitième tour de la coupe de France, les Bretons n’ont pas joué le week-end dernier. Leur dernier match remonte donc au 30 décembre avec une défaite à la clé contre QRM (0-2). Un match qui a laissé un vrai goût amer chez Stéphane Dumont Il y a eu beaucoup de déception, de frustration et d’énervement après le match de QRM. On a parlé, on en a discuté et on s’est mis au travail comme on le fait d’habitude. Les joueurs ont été réceptifs, ils sont conscients de la situation. C’est à eux de montrer que c’était un simple accident. » Déjà vainqueur à quatre reprises loin de ses terres, Guingamp affiche le troisième bilan du championnat à l’extérieur (deux nuls, deux défaites). De quoi envisager un rebond en Picardie face à un adversaire qui reste sur deux défaites devant son public.

Guingamp – Amiens SC : un duel favorable à l’Amiens SC

Parmi les adversaires les plus souvent rencontrés ces dernières années, Guingamp fait partie des adversaires préférés de l’Amiens SC, qui a gagné 12 des 26 derniers affrontements (9 nuls et 5 défaites). L’an dernier, les Amiénois avaient remporté les trois confrontations (0-2 et 3-0 en championnat et 2-3 en coupe de France). Pas loin d’endosser le statut de bête noire de l’EAG, Amiens cherchera avant tout à entretenir cette série positive. Maintenant, l’unique succès des Bretons depuis dix ans remonte à la saison 2020/2021 et c’était au stade de la Licorne (0-3).

Une grande première pour George Ilenikhena

Grande promesse du club et double buteur ce week-end en coupe Gambardella, George Ilenikhena fait partie des 18 joueurs convoqués par Philippe Hinschberger pour la réception de Guingamp. Préféré à un Hassane Bandé transparent à Thaon-les-Vosges, l’attaquant de 16 ans pourrait bien effectuer ses premières minutes en championnat. Et même s’il se veut prudent avec lui, le coach de l’ASC ne doute pas de son potentiel : « George est un garçon qui peut intégrer notre effectif au regard de sa qualité. Ce serait bien même. C’est un gaucher, puissant, qui prend la profondeur, ce qui est assez rare ici. Avec un ajustement de notre effectif dans les semaines qui viennent, on devrait pouvoir l’intégrer. » En attendant la fin du mercato et donc un potentiel départ d’un joueur offensif, cette première convocation dans le groupe confirme les espoirs placés en lui.

M. Perreau Niel au sifflet

Désigné pour ce duel de la 18ème journée de Ligue 2 entre l’Amiens SC et Guingamp, Alexandre Perreau Niel fait partie des arbitres les plus expérimentés du championnat (165 matches). Pour autant, ce sera la première fois de la saison qu’il croisera la route du club picard et la formation bretonne. La saison dernière, il était déjà en charge du premier duel entre les deux clubs, au mois d’août au stade de Roudoudou. Dans le détail, il avait arbitré Amiens à cinq reprises (2 victoires, 1 nul, 2 défaites). Ce mardi soir, il sera assisté de Yohann Larhant et Bertrand Jouannaud. Alexandre Mercier fera office de quatrième arbitre.

Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *