Amiens SC : Cinq choses à savoir avant Auxerre [J38]

Amiens SC Gene
Maxime Le Pihif/FEP/Icon Sport

Battu le week-end dernier par le Paris FC, l’Amiens SC termine sa saison contre un autre prétendant à la Ligue 1 en se déplaçant dans l’Yonne pour y affronter l’AJ Auxerre. Découvrez les cinq choses à savoir avant cette rencontre de la 38ème journée de Ligue 2.

L’Amiens SC pour l’honneur

Avec une seule victoire sur les neuf derniers matches (5 nuls, 3 défaites), l’Amiens SC termine sa saison sans le moindre panache et avec un groupe de joueurs qui donne le sentiment d’avoir lâché prise depuis que le maintien est acquis. Même le sursaut d’orgueil face au Paris FC, pour le dernier match de la saison à domicile le week-end dernier, n’aura pas suffi pour stopper la spirale négative. Dès lors, le pire est à craindre au moment de se rendre à Auxerre pour y défier une équipe qui joue sa montée en Ligue 1 et qui a remporté cinq de ses six derniers matches. « Il faut absolument bien terminer la saison à Auxerre, lance Chadrac Akolo. Face au Paris FC, on a eu un meilleur visage que sur les trois-quatre derniers matches. J’espère qu’on retrouvera à Auxerre la finition qui nous fait actuellement défaut. » Sans ça, Amiens bouclera sans doute un vingt-neuvième match sans victoire cette saison.

Le classement de Ligue 2

Benet et Mendy forfaits, Zungu de retour

Touché au pied durant la semaine d’entrainement, Jessy Benet est d’ores et déjà forfait pour cette ultime rencontre de la saison. Son forfait devrait être compensé par le retour de Bongani Zungu, en délicatesse avec une cheville la semaine dernière. Titulaire dans l’entrejeu contre le Paris FC, Emmanuel Lomotey devrait pour sa part reculer d’un cran pour compenser la très probable absence de Formose Mendy, contraint de stopper l’entraînement collectif mercredi. Au regard des sollicitations dont le Sénégalais fait l’objet, aucun risque ne sera pris à son sujet. A cela s’ajoute l’absence pour cause de suspension de Mateo Pavlovic.

Auxerre sur un rythme d’enfer !

Encore en course pour une montée directe en Ligue 1, avec un seul point de retard sur Ajaccio l’actuel deuxième, Auxerre a remporté dix de ses treize derniers matches (2 nuls, 1 défaite), soit la meilleure performance sur la période en Ligue 2, devant Toulouse son unique bourreau depuis plus de trois mois. Pourtant, Auxerre n’a que rarement gagné avec plus d’un but d’écart (Pau, 1-4 ; Rodez 1-3), attendant même les dernières minutes pour faire tomber Dunkerque (1-0) lors de son tout dernier match à l’Abbé Deschamps. Face à l’Amiens SC, la victoire est quasi indispensable pour espérer doubler des Corses qui reçoivent… Toulouse. « Il y a toujours de l’espoir au regard de la très bonne dynamique collective. On dépend aussi beaucoup de Toulouse, par rapport à ce déplacement à Ajaccio. Vont-ils être capables d’aller chercher un nul ? Et nous, serons-nous capables d’aller chercher les trois points dans ce dernier match ? » Tant de questions auxquelles Jean-Marc Furlan aura les réponses samedi peu avant 21 heures.

Pour une grande première

En sept confrontations contre Auxerre, toutes compétitions confondues, l’Amiens SC n’a toujours pas remporté le moindre match en prenant en compte les deux rencontres de coupe de France (0-1) en 2010 puis de coupe de la Ligue (1-2) en 2012. En Ligue 2, Auxerre est aussi invaincu en cinq rencontres sous la poule unique (3 victoires, 2 nuls), n’encaissant jamais plus d’un but lors de ces 5 rencontres (3 buts encaissés). L’an dernier, la formation entraînée par Philippe Hinschberger allait s’incliner sur le score de 2 buts à 1, en dépit d’une réduction de l’écart de Cheick Timité dans le dernier quart d’heure en réponse aux buts de Rémi Dugimont et Hamza Sakhi. A l’aller, en août dernier, Auxerre était venu s’imposer en Picardie, là encore sur le score de 2 buts à 1, là aussi avec un but d’Hamza Sakhi.

L’Amiens SC termine avec une vielle connaissance

Désigné pour ce match de la 38ème journée de Ligue 2, Aurélien petit n’a pas encore arbitré le moindre match de l’Amiens SC cette saison. Il faut monter remonter à la saison 2016/2017 pour retrouver trace d’un match arbitré par cet officiel de 34 ans avec une défaite à domicile contre Nîmes (1-2) quelques mois avant la montée en Ligue 1. Pour Auxerre, ce sera déjà le quatrième match dirigé par cet arbitre pour un bilan jusqu’ici deux victoires pour une défaite.Samedi soir, Aurélien Petit sera assisté de François Boudikian et Nicolas Rodrigues

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.