Amiens SC – Boris Essele, humble mais déjà ambitieux

Boris Essele, jeune gardien camerounais de 19 ans s’est engagé lundi avec l’Amiens SC pour une durée de 4 ans. Il vient compléter le groupe des gardiens (avec Régis Gurtner et Matthieu Dreyer) désormais entraîné par Nicolas Dehon. Alors qu’il vient d’effectuer le grand saut vers l’Europe et le professionnalisme, le jeune portier s’est montré humble mais ambitieux après la signature de son contrat.

Sur les pas de Zambo Anguissa

Membre de l’académie Nkufo et lauréat du G8 Talent, le concours des meilleures académies du Cameroun d’où est notamment issu l’ex-Marseillais Zambo Anguissa (Fulham FC), Boris Essele a fait toutes ses gammes au pays. Reconnu pour son talent, il a déjà connu une compétition majeure puisqu’il participa à la CAN U17 en 2017 avec les Lions. Mais en s’engageant avec l’Amiens SC, il lance véritablement sa carrière professionnelle.

Un jeune portier plein d’humilité…

Après avoir paraphé son contrat, le nouveau gardien amiénois est revenu sur les coulisses de son arrivée. « Je suis ici à Amiens grâce à mon agent qui a pris les contacts avec le club. C‘est la première fois que je viens en France ». Encore un peu perdu, dans un pays et une ville qu’il ne connait pas, Boris se montre impressionné. « D’Amiens, quand j’étais au pays, je regardais les matches à la télé ». Conscient du chemin qu’il a encore à parcourir, le néo amiénois fait preuve d’humilité : « je suis venu ici à Amiens d’abord pour travailler et ensuite pour apprendre ». 

… mais qui se veut ambitieux

« Au niveau de mes points forts, je crois que je suis bon dans le jeu au pied, la lecture du jeu et le jeu long. » Conscient de ses qualités, Boris montre sa passion pour le poste de gardien lorsqu’il évoque la dernière Coupe d’Afrique des Nations : « j’ai suivi la CAN et j’ai noté qu’il y avait de bons gardiens comme ceux du Sénégal, de l’Algérie et du Bénin. Maintenant, j’espère bien que le Cameroun sera qualifié pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations et que je serai le gardien ». 

Mais avant de rêver d’occuper les cages de son pays, Boris Essele devra avant toute chose intégrer les exigences du haut niveau et bouleverser la hiérarchie des gardiens de l’Amiens SC dont il sera cette saison le troisième de rang.

Cédric QUIGNON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *