Amiens SC : Blin-Zungu, qui préférez-vous ?

Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de mettre au duel plusieurs joueurs de l’effectif actuel en concurrence à un poste spécifique. Après deux premiers matches remportés par Serhou Guirassy et Saman Ghoddos, respectivement contre Moussa Konaté et Steven Mendoza, on enchaîne avec un duel opposant Alexis Blin à Bongani Zungu, les deux milieux récupérateurs de l’Amiens SC.

L’activité et la récupération : avantage Blin

Joueur très généreux et toujours au service du collectif, Alexis Blin fait partie de ses éléments qui ne comptent jamais leurs efforts, multipliant les kilomètres au fil d’une rencontre. Véritable chien de garde et récupérateur dans l’âme, il n’a aucun mal à courir, s’appuyant aussi sur une science du placement, pour compenser les espaces laissés libres par ses coéquipiers. Disposant d’une endurance au-dessus de la moyenne, il n’est que très rarement pris à défaut par un adversaire. Une sécurité défensive sur laquelle Christophe Pélissier et Luka Elsner ont fait le choix de s’appuyer depuis près d’un mois et demi. Capable d’évoluer aussi bien en 6 qu’en 8, Bongani Zungu est un joueur capable de se porter davantage vers l’avant, bien qu’également efficace dans un rôle plus reculé. C’est avant tout par sa bonne lecture du jeu qu’il parvient à annihiler les offensives adversaires.

La relance : avantage Zungu

S’il n’a délivré qu’une seule passe décisive, lors de la saison 2017/2018, depuis son arrivée à Amiens, Bongani Zungu n’en restait pas moins le premier relanceur de l’équipe sous Christophe Pélissier. Avec lui, la formation picarde se retrouvait moins mise sous pression, grâce à la capacité de l’international sud-africain de casser les lignes de pressing sur une seule et même passe. Balle au pied, l’ancien joueur de Guimares est également capable de dribbler son adversaire pour créer le surnombre dans l’entrejeu. Moins à l’aise sous pression, Alexis Blin affiche un déchet plus important quand il s’agit de relancer. Et même s’il a marqué un but plein de panache contre Toulouse l’an dernier, il est également très rare de le voir éliminer un adversaire, privilégiant le plus souvent transmettre rapidement le ballon à un coéquipier plus à même de le faire.

La valeur intrinsèque : avantage Zungu

Si l’on se base sur le prime (ndlr : le meilleur) des joueurs sous le maillot de l’ASC, Bongani Zungu affiche une certaine longueur d’avance sur son adversaire. Auteur d’une excellente saison 2017/2018, le Sud-Africain avait impressionné de par sa capacité d’adaptation et un potentiel qui semblait encore à développer. Bon récupérateur, excellent relanceur, fin techniquement et doté d’une science tactique déjà affirmée, il apparaissait alors comme l’un des joueurs les plus prometteurs de l’effectif. Plus besogneux et peut-être moins talentueux, Alexis Blin reste pour autant un rouage essentiel du dispositif amiénois depuis son arrivée sous la forme d’un prêt, en qualité de joker, pour pallier la blessure de… Bongani Zungu. Doté d’un état d’esprit irréprochable, correspondant parfaitement à l’ADN Amiénois, Alexis Blin est parvenu à reprendre le fil d’une progression qui s’était estompée à la fin de son aventure toulousaine.

La forme du moment : avantage Blin

Auteur d’une saison pleine, Alexis Blin a confirmé que l’Amiens SC avait eu raison de miser sur lui l’été dernier. Malgré une concurrence féroce, sans commune mesure au sein du reste de l’effectif, le Manceau demeure le milieu de terrain qui affiche le plus de temps depuis le début de saison. A l’inverse, Bongani Zungu peine à revenir à son meilleur niveau, un an et demi après sa rupture du ligament croisé, à Saint-Etienne en septembre 2019. Après une reprise retardée en raison de sa participation à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN), le numéro 8 amiénois a été confronté à d’autres pépins physiques qui ont clairement limité son temps de jeu en première partie de saison. Proche d’un départ durant le mercato hivernal, Zungu est finalement parvenu à retrouver une place plus importante dans la rotation de Luka Elsner, profitant notamment du départ non-compensé d’Eddy Gnahoré.

Votre avis compte !

A partir de cet état des lieux, c’est désormais à vous de départager les deux joueurs ! Qui de Alexis Blin ou Bongani Zungu est, selon vous, le meilleur ? Pour quelles raisons ? Votez et exprimez-vous en commentaires !

A lire aussi : 

Amiens SC : Guirassy-Konaté, qui préférez-vous ?

Amiens SC : Ghoddos-Mendoza, qui préférez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *