Amiens SC : Serhou Guirassy a laissé un vrai vide

D’ici le 30 décembre, date à laquelle nous vous proposerons d’élire le joueur de l’année 2020 de l’Amiens SC, le 11 Amiénois vous dresse une large revue d’effectif pour faire le point sur l’apport individuel de chaque joueur sur l’année écoulée. On termine par le bilan des attaquants.

Steven Mendoza

Pas décisif en Ligue 1 cette année, Steven Mendoza s’est résolu à réintégrer l’équipe en Ligue 2 après avoir voulu quitter le club cet été. Malgré une préparation tronquée, le Colombien a inscrit 4 buts en Ligue 2 (dont 3 sur penalty) et est considéré comme le meilleur joueur offensif cette saison.

Chadrac Akolo

Peu souvent utilisé par Luka Elsner en Ligue 1, Chadrac Akolo est plus souvent utilisé depuis que le club est descendu en Ligue 2. Manquant de maitrise technique, peu à l’aise tactiquement, il n’a pas débloqué son compteur personnel en 2020.

Isaac Mbenza

Prêté par Huddersfield à l’Amiens SC au mois de Janvier, Isaac Mbenza n’aura pas pu montrer l’étendue de son talent en Picardie. Les blessures puis l’arrêt prématuré de la saison ne lui auront permis de se distinguer qu’à deux reprises.

Juan Otero

En difficulté sur le plan technique en Ligue 1, on espérait que le Colombien s’acclimaterait plus facilement à la Ligue 2. Ce ne fut pas le cas. Pour preuve, Juan Otero n’a pas inscrit le moindre but en 2020 et ne semble pas en mesure d’élever son niveau de jeu par la suite.

Fousseni Diabaté

Capable de coups d’éclats comme ce fut le cas face à l’OM, Fousseni Diabaté s’est peu à peu éteint au fil des mois. Son passage à l’Amiens SC ne restera pas dans le mémoire collective. L’attaquant a rebondit à Trabzonspor où il ne joue pas beaucoup.

Serhou Guirassy 

Serhou Guirassy est la vraie satisfaction de cette année 2020. D’abord parce qu’il a tenu à lui seul l’attaque amiénoise la saison passée. Aussi parce que c’est un homme d’honneur et qu’il a quitté le club avec un but face à Nancy en guise de baroud d’honneur avant de rejoindre Rennes et de participer à la Ligue des Champions.

Moussa Konaté

Gêné par des problèmes physiques, Moussa Konaté n’aura pas eu le même poids que lors de son arrivée en Picardie. En manque de rythme, il n’aura pas pu former un véritable duo avec Serhou Guirassy.  Son envie de jouer dans l’élite aura mis fin à son aventure amiénoise, puisqu’il a rejoint Dijon en octobre.

Jack Lahne

Joueur à grand potentiel, Jack Lahne a du mal a satisfaire ses entraîneurs. S’il a joué quatre bouts de match avec Luka Elsner en début de saison, Oswald Tanchot ne lui a jamais laissé sa chance. À voir si l’attaquant suédois parviendra à se faire une place dans l’effectif amiénois en 2021.

Darell Tokpa

Le jeune attaquant amiénois a fait son apparition dans l’équipe première en novembre dernier. Oswald Tanchot l’a lancé dans le grand bain en le titularisant face à Clermont. Grand espoir du club, Darell Tokpa demande encore à s’aguerrir.

Stephen Odey

Stephen Odey a la lourde tâche de remplacer Serhou Guirassy sur le front de l’attaque. Le joueur de Genk a déjà marqué deux buts cette saison mais a aussi été sanctionné par son entraîneur pour son manque de professionnalisme. Depuis, le Nigérian s’est bien repris et affiche un comportement irréprochable en match.

Florian Bianchini

L’attaquant de 19 ans a réalisé quelques bouts de matches avec l’Amiens SC. Rapide et à l’aise techniquement, Florian Bianchini doit encore prendre confiance lorsqu’il entre sur le terrain. Ce qui lui permettra de montrer l’étendue de son potentiel et lancer sa carrière.

Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.