Amiens SC : Arnaud Lusamba « ne ferme pas la porte » à une prolongation

Amiens SC Lusamba
Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

En fin de contrat avec l’Amiens SC en juin prochain, Arnaud Lusamba ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. En attendant, le milieu de terrain veut obtenir le plus vite possible le maintien à titre collectif et essayer de trouver davantage de constance d’un point de vue personnel. Entretien.

Arnaud, comment vivez-vous cette saison où vous semblez ne pas réussir à passer le cap du haut de tableau ?

C’est difficile à vivre parce qu’il nous manque à chaque fois quelque chose pour passer ce cap. Il y a toujours un match où on n’arrive pas à l’emporter ou à faire ce qu’il faut. C’est très frustrant. On sent qu’on a les capacités, mais il y a toujours quelque chose qui bloque. On continue de travailler. La réponse ne peut venir que de nous.

Finalement, c’est une saison assez similaire à l’an dernier

On est dans la même situation que l’année dernière, c’est vrai. Vu notre début de saison, on s’en sort bien. On a bien redressé le navire. Maintenant, on prend le match les uns après les autres. Comme on le sait, les équipes derrière nous ne vont rien lâcher jusqu’à la fin. Elles jouent leur peau. On sait déjà que demain sera un match très compliqué.

N’êtes-vous pas finalement à l’image de cette équipe, dont on attendait mieux cette saison, même si c’est peut-être fatigant d’entendre ça à longueur de temps ? 

Je pense que c’est justifié. Etant donné la qualité, c’et logique que les gens attendent plus et veulent plus de nous, sachant qu’on est capable de le faire aussi. Je suis d’accord avec ceux qui pensent ça. Personnellement, j’ai le sentiment que je peux faire mieux. Ma saison est un peu en dents de scie, j’ai un peu de mal à vraiment exploiter tout mon potentiel. Il y a des saisons comme ça, mais il faut continuer à travailler jusqu’à ce que ça revienne.

Comment expliquez-vous cela ? Cette difficulté peut-elle venir de l’instabilité autour de votre poste ? 

Il y a beaucoup de rotations dans l’équipe, de changements. Cela fait partie de la vie d’un joueur de football de savoir s’adapter après.

Vous arrivez en fin de contrat avec l’Amiens SC. Comment voyez-vous la suite ? 

Ce n’est pas encore le moment d’en parler. On verra bien quand on se réunira autour de la table avec mes représentants et ceux du club. Je me donne encore un mois, histoire de me concentrer sur le sportif d’ici là pour se sortir définitivement du banc.

Vous ne fermez pas donc pas la porte à une troisième saiosn à Amiens ?

Je ferme pas la porte, il ne faut jamais fermer les portes.

Propos recueillis par Romain PECHON

Philippe Hinschberger : « Une saison mi-figue mi-raisin »

Après avoir nommé Arnaud Lusamba capitaine en tout début de saison, Philippe Hinschberger avait retiré le brassard de capitaine à celui-ci en novembre dernier pour lui permettre de se reconcentrer sur son jeu. Quatre mois plus tard, le milieu de terrain a connu des hauts mais aussi des bas. De quoi amener son entraîneur à parler de « saison mi-figue mi-raisin. » « Le résumé de sa saison, c’est le match de Nîmes où en première mi-temps il perd des ballons bêtement parce qu’il ne se protège pas, ou il manque de simplicité, précise Hinschberger. Et à d’autres moments, il est très bon dans les orientations, il gratifie de quelques gestes technique et propose du Arnaud que l’on veut voir. Je le trouve plutôt en forme actuellement et dans un bon trip. J’espère que j’aurais raison demain (samedi) soir. »

R.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.