Amiens SC : Aliou Badji a-t-il enfin pris son envol ?

Amiens SC Badji
Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Si Kader Bamba avait été le grand artisan de la victoire de l’Amiens SC face à Valenciennes en octobre dernier, l’attaquant prêté par le FC Nantes n’a eu qu’un rôle mineur face à l’USL Dunkerque, débutant la rencontre sur le banc et laissant le costume de héros à Aliou Badji. Une bonne nouvelle pour Philippe Hinschberger tant son équipe semblait dépendante de son  ailier jusqu’ici. Décryptage.

Badji prend le relais de Bamba

Très incertain en raison d’une douleur au genou, Kader Bamba a finalement débuté sur le banc contre Dunkerque, n’entrant qu’à quelques minutes du coup de sifflet final. « Je ne voulais pas le faire rentrer mais il avait envie de retrouver le terrain, précise Philippe Hinschberger. Il n’avait repris l’entraînement que jeudi. Il y a toujours un risque et il faut faire attention. Ça manifeste d’un bon état d’esprit et il sera parfaitement rétabli pour la semaine prochaine. En son absence, l’Amiens SC a su se faire force pour inscrire trois buts et prouver que la victoire était possible en son absence. « C’est vrai qu’il a beaucoup pesé sur nos actions offensives dernièrement, reconnaît son entraîneur. C’est bien aussi pour le reste du groupe de faire ce match. On a dû se débrouiller autrement et ça nous a souri. » 

Le tout grâce à un Aliou Badji enfin décisif, avec un doublé et une passe décisive à son actif, après des premiers pas difficiles sous le maillot de l’Amiens SC. « Depuis un petit mois, Aliou Badji est mieux techniquement, il ne lui manquait qu’un déclic et j’espère que ça en est un sur ce match, aspire Philippe Hinschberger. Ça aurait pu être celui de Tolu qui aurait pu mettre un doublé aussi. Les deux attaquants ont pesé, notamment sur la première mi-temps, c’était sympathique de voir ça. Je suis content pour Aliou parce qu’il n’a pas traversé des moments faciles depuis qu’il est ici et il a donné la bonne réponse avec de l’efficacité. Aliou Badji a mis un doublé, Chadrac Akolo a marqué, Amadou Ciss a donné un centre décisif. Tout ça, c’est très positif. »

Une montée en puissance qu’il faudra confirmer lors de la réception de Grenoble, l’ancienne formation de Philippe Hinschberger, samedi prochain pour l’ultime rencontre de l’année civile à la Licorne. Histoire de construire une série et de démontrer que ce deuxième succès de la saison à domicile n’est pas qu’un feu de paille, aussi bien pour Aliou Badji que pour l’Amiens SC.

R.P

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires