Amiens SC : Absence prolongée pour Oswald Tanchot

Amiens SC Tanchot
Panoramic

Frappé par la Covid-19 à la fin du mois de mars, Oswald Tanchot est à l’isolement depuis une dizaine de jours. Ainsi, c’est à nouveau sans son entraîneur que l’Amiens SC va défier Chambly ce samedi soir à Beauvais. Une absence qui pourrait bien durer une semaine de plus. 

L’intérim de Romain Poyet se poursuit

Après Rodez et Clermont, Oswald Tanchot continuera son coaching à distance à l’occasion du déplacement de l’Amiens SC à Chambly ce samedi soir. Actuellement au repos, l’ancien adjoint de Luka Elsner n’en demeure pas moins actif et pleinement concerné. « Il est peut-être en distanciel mais il télétravaille beaucoup, en sourit Romain Poyet. Je suis le relais d’Oswald aujourd’hui, je suis très content de l’être et c’est une expérience en plus pour moi. » En première ligne depuis trois matches, l’ancien attaquant reconverti entraîneur depuis 2015 pourrait bien l’être une semaine de plus, alors que l’ASC recevra Valenciennes mardi avant d’aller en Corse samedi.

Romain Poyet (Amiens SC) : « Les matches contre Chambly sont toujours particuliers »

Un long déplacement qui ne plaide pas pour un retour rapide d’Oswald Tanchot, qui n’a pas encore pleinement récupéré la totalité de ses facultés physiques. Ainsi, les dirigeants de l’Amiens SC ne souhaitent pas prendre le moins risque au sujet de sa santé et envisagent donc la possibilité que son absence s’étire une semaine supplémentaire. En attendant, Romain Poyet vit l’expérience à fond sans avoir véritablement le temps d’en mesurer la portée : « Je vis tout ça dans une période où l’on joue tous les trois jours. Tu rentres de Clermont, tu as une séance et ensuite tu enchaînes par la conférence de presse du match d’après. »

Un rythme d’enfer qui ne l’empêche pas d’assumer le rôle avec sérieux, un sens du collectif et beaucoup de lucidité. Des qualités qui ne surprennent pas les dirigeants de l’Amiens SC mais qui confirment que l’équipe est entre de bonnes mains, dans l’attente du retour très attendu d’Oswald Tanchot.

Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.