Alexis Blin (Amiens SC) : « On termine à notre place »

Amiens SC Alexis Blin
Panoramic

S’ił ressort un peu frustré du match nul concédé dans les dernières secondes à Nancy (2-2), en clôture de la saison 2020/2021 de Ligue 2, Alexis Blin préfère retenir l’état d’esprit affiché en dépit des nombreuses absences. Suffisant pour terminer dans la première partie de tableau, un classement conforme à la valeur de l’Amiens SC selon son capitaine. Entretien. 

Quel sentiment vous laisse ce dernier match avec ces deux buts un peu litigieux ?

Ils sont totalement litigieux. Sur le premier but, il n’y a pas corner. Je suis juste à côté de l’action et le joueur tape dans son propre pied avec le ballon pour la sortir. En plus, je pense qu’il y a hors-jeu après avoir revu les images. Ce but les a remis dans le match. Sur le deuxième but, j’ai cru comprendre qu’il n’y avait pas non plus corner. C’est un match frustrant. Je pense que l’arbitre a dû voir le match aller où l’on marque un but d’un mètre cinquante hors-jeu et a dû se dire qu’il n’y aura pas hors-jeu pour Nancy (rires).

Oswald Tanchot : « On a donné une bonne image jusqu’à la fin »

On pouvait craindre le pire au regard des absences mais vous avez fini la saison la tête haute…

Ça me tenait à cœur de réussir ce match. On est des joueurs professionnels. On a eu une saison en dents de scie, où il a fallu amortir une descente difficile à digérer. Il me semblait important d’accompagner ce groupe jusqu’au bout de la saison. Tout le monde a répondu présent et surtout les jeunes. Ce n’est pas facile pour eux avec leur manque d’expérience, mais ils ont prouvé qu’ils avaient leur mot à dire et je leur tire mon chapeau. J’avais dit avant le match qu’il fallait rentrer fier de nous et que ça m’embêterait qu’on passe à côté de ce match juste avant les vacances. Avec cela, on aurait passé nos premiers jours de vacances à ruminer cette défaite.

Jean-Louis Garcia (Nancy) : « Incroyable d’être mené 2-0 à la 47e »

Ce match est finalement à l’image de votre saison…

Notre saison est ce qu’elle est. Je pense que l’on finit à notre place. Je ne suis pas sûr que l’on mérite beaucoup plus haut. On aurait pu gagner ce match et finir huitième. Mais je pense qu’on n’avait pas les armes pour jouer la montée directe. Pour les barrages, c’est parfois des tournants dans la saison qu’on n’a pas saisis. Finalement, on termine à notre place.

On a réussi à prendre les points quand il fallait pour pouvoir pérenniser le club dans une Ligue 2 qui n’est vraiment pas évidente.

Cette saison a-t-elle été l’une des plus difficiles pour vous ?

Ça a pu être difficile psychologiquement, parfois avec des hauts et des bas dans le club. Ça n’a pas été facile. Il y a eu beaucoup de changements à l’intersaison, il a fallu amortir la descente qui a été vraiment difficile à digérer. Si l’on regarde les cinq derniers matchs, il y a très peu de joueurs qui étaient la saison passée. Ce soir, il y avait Régis (Gurtner) et moi. Il y avait Jayson (Papeau) qui était prêté à Chambly, il y avait Cheick (Timité) qui était prêté au PFC, mais tous les autres n’étaient pas dans le groupe professionnel la saison passée. Il faut se rendre compte de ça. Malgré tout, on a réussi à prendre les points quand il fallait pour pouvoir pérenniser le club dans une Ligue 2 qui n’est vraiment pas évidente. Chaque équipe a ses atouts et fait valoir ses qualités. On finit dixième et à notre place.

Propos recueillis par Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 Commentaires