Affaire Gouano : L’auteur présumé des cris racistes est poursuivi

Prince Gouano Dijon

Placé jusqu’ici sous le statut de témoin assisté, l’auteur présumé des cris racistes à l’encontre de Prince Gouano, lors de la rencontre Dijon-Amiens le 12 avril dernier, a vu la cour d’appel revoir la décision du juge d’instruction. Il a finalement été mis en examen. 

Une mise en examen notifiée

Près de trois mois après le déroulement des faits, la cour d’appel de Dijon a convoqué l’auteur présumé des cris racistes à l’encontre de Prince Gouano en vue d’une mise en examen, rapporte nos confrères du quotidien l’Équipe. Le capitaine amiénois avait fait arrêter la rencontre Dijon-Amiens après avoir entendu des cris racistes descendant du kop dijonnais. Identifié par un stadier, le supporter incriminé avait été interpellé. Mais il n’avait été placé par le juge d’instruction que sous le statut de témoin assisté.

Depuis la procédure, pour laquelle la Ligue de Football Professionnelle (LFP) s’est portée partie civile, a donc débouché sur cette mise en examen. De son côté, Prince Gouano a fini par subir le contre-coup du battage médiatique induit par sa prise de parole courageuse concernant le racisme dans les stades. Il a ainsi terminé difficilement la saison passée. Dans cette affaire, il pourrait être amené à témoigner malgré son envie de faire abstraction de ce comportement irrespectueux.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires