Adon Gomis (USL Dunkerque) : « Il faut continuer sur cette lancée »

Adon Gomis

Après un début de saison calamiteux, l’USL Dunkerque s’est relevé et est invaincu depuis fin septembre. Titulaire indiscutable au sein de la défense centrale maritime, Adon Gomis se tient en alerte à l’approche de la rencontre face à Grenoble. 

Adon Gomis, vous aviez perdu 4-0 l’année dernière à Grenoble, êtes-vous plus vigilent à l’approche de ce match ?

On a toujours été vigilant. Même si on est sur une série, on sait que chaque match que l’on va jouer va être compliqué. On n’est pas à l’abri de voir un retour des équipes qui sont derrière nous. Il faut continuer sur cette lancée et se donner à chaque match pour prendre le maximum de points.

Le match de l’année dernière est-il toujours dans la tête des joueurs qui étaient présent ?

Je pense, on avait perdu quatre à zéro. Après, c’était l’année dernière. On n’a pas à y repenser. Samedi, ça va être un autre match et on va tout faire pour le gagner.

Comment est l’ambiance aujourd’hui dans le vestiaire par rapport à votre début de saison ?

Ça se passe bien dans le vestiaire. Il y a des sourires après des semaines de travail et la première victoire. Ça change des lendemains de défaite. Il y a une bonne ambiance.

Comment expliquez-vous que les résultats ont tourné en votre faveur ?

On n’a jamais lâché. Ils nous manquaient quelques petits détails à régler en début de saison. Maintenant, on voit qu’on sait marquer des buts. Tout le groupe à pris confiance, même ceux qui ne jouent pas. Personne ne triche. Ça se passe bien et les résultats vont avec.

Sentez-vous que vous passez des paliers après avoir découvert la Ligue 2 l’année dernière ?

Oui, je le sens. L’année dernière, c’était ma première saison en Ligue 2. Je découvrais. Cette saison, j’essaye d’enchaîner. Je prends match par match et je donne le maximum. J’ai l’impression d’avoir progressé d’en tout, par rapport à l’appréhension des matches ou encore comment gérer les 90 minutes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *