Azouz Hamdane (AC Amiens) : « On a fait un non-match »

Déçu par la prestation livrée par son équipe, accrochée par Arras (1-1) samedi soir, Azouz Hamdane se considérait même heureux d’avoir accroché le point du nul.

Azouz Hamdane, vous accroché l’égalisation au terme d’un match assez décevant de votre part…

On ne peut pas espérer grand chose dans un match avec si peu de rythme, si peu de justesse technique. Je comptais sur un exploit individuel d’un de mes joueurs offensifs pour faire la différence. Mais collectivement, nous n’étions pas armé pour déborder un bloc bien organisé et bien discipliné. Ils sont venus bien défendre et procéder en contre, ce qu’ils ont très bien fait. Ils nous ont laissés le ballon mais on a pas su correctement l’utiliser et on fait une petite erreur sur une relance qui nous coute ce but à un moment clé de la 1ère mi temps. Je ne pense pas que ce match nul soit illogique, on a fait un non-match.

Comment expliquez-vous cette performance ?

On met le niveau de jeu en fonction du classement des équipes que l’on joue. Chambly sera un match difficile. C’est comme ça que cette équipe est montée, qu’elle réfléchit, je commence à le comprendre et à ne pas être frustré. Au delà de ça je retiens une bonne réaction d’aller chercher cette belle égalisation. On aurait pu leur jouer un mauvais tour dans les dernières minutes mais on a manqué de justesse technique une nouvelle fois. En marquant un but ou en encaissant un, il faut obligatoirement en mettre deux. Ce but encaissé avant la mi-temps n’était pas grave en soi, car il fallait en mettre 2 pour gagner. Mais notre quatuor offensif a été un petit peu en dessous de ce qu’il est capable de proposer. Moi qui compte beaucoup dessus.

Ce qui a de quoi nourrir des regrets…

C’est le problème de ses équipes amateurs qui lorsqu’elles sont en difficultés arrivent, avec la peur qu’elles ont, à se surpasser. A créer de beaux matchs, et lorsqu’on reste sur 2/3 matchs ont à l’impression que le danger n’est plus là, qu’on est guérit. Puis il y a rechute, on fait un peu moins les efforts, on est un peu plus sur les talons que sur la pointe des pieds. On n’anticipe pas beaucoup, avec un temps de retard face à une équipe mobile et bien dans son match. C’était difficile de les faire sortir du match, pour cela il aurait fallu marquer les premiers.

Le point positif est que vous ne perdez pas malgré tout…

Il faut faire avec les circonstances du match, on prend quand même un point dans un match que l’on a pas joué pour moi. Il faut savoir se contenter de ça. C’est pas bon sur le plan comptable mais plutôt bon vu le contenu. Je ne voyais pas comment cette équipe était capable de marquer, on l’a fait sur un coup franc et c’est bien pour nous. Il faut continuer, on est loin d’être guéri, il faut prendre des points, on avance, et c’est le principal, même lentement.  On continue notre série sans défaites, avec trois nuls et deux victoires.

Propos recueillis par Victor DEMARCY

A lire aussi : 

National 3 : L’AC Amiens sauve les meubles

National 3 : L’Amiens SC (b) a l’occasion de s’affirmer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *