[21/22] Le #11HDF du week-end #6 : Le LOSC se rebiffe

David LOSC
FEP/Panoramic/Imago

Cette saison, la rédaction du 11 Hauts-de-France vous proposera son onze-type du week-end après chaque journée de Ligue 1 et de Ligue 2. Pour cette sixième équipe de la saison, le LOSC domine les débats en plaçant quatre joueurs, pour deux représentants du RC Lens, de l’USL Dunkerque et de l’Amiens SC ainsi qu’un joueur du VAFC. Découvrez notre équipe-type du week-end.

Le #11HDF du week-end (28/29 août)

Régis Gurtner **  (ASC) : Régis était on fire. Pas loin de son meilleur niveau, le dernier rempart de l’Amiens SC a littéralement sauvé le point du nul à Niort. Après un arrêt réflexe sur sa ligne en première mi-temps, l’Alsacien a remporté le face à face du match en toute fin de partie. Comme à Guingamp il y a quinze jours, il a changé le cours de la partie à lui seul ou presque.

Joffrey Cuffaut **** (VAFC) : De retour en défense après le protocole commotion qu’il a dû observer, Joffrey Cuffaut aura été un maillot essentiel de la solidité défensive valenciennoise. Même si à l’arrivée le résultat est négatif, Cuffaut aura été présent pour éviter que le score ne s’aggrave, et aurait même pu redonner espoir à son équipe grâce à ses deux frappes cadrées, stoppées par Dupé.

José Fonte ** (LOSC) : Impérial en défense avec son compère Sven Botman, José Fonte aura été l’un des grands artisans de la première victoire de la saison du LOSC. Remportant tous ces duels de la tête, c’est avec cet atout que le Portugais a délivré une passe décisive vers Yusuf Yazici sur un coup franc de Xeka.

Mamadou Fofana ** (ASC) : Depuis son arrivée, l’Amiens SC n’a plus perdu ni encaissé le moindre but. Face à Niort, il a encore livré un solide match avec deux tirs adverses bloqués, et huit dégagements. Plutôt propre dans la relance, l’ancien joueur du FC Metz a stabilisé une défense en perdition avant son arrivée et confirme qu’il est – jusqu’ici – la meilleure recrue estivale du club picard.

Jonathan Clauss **** (RCL) : On a du mal à s’imaginer une rencontre où Jonathan Clauss ne brille pas. Encore une fois, il aura illuminé Bollaert de sa vision de jeu, de ses courses offensives et défensives. Mais surtout, par un sublime coup-franc enroulée qui a permis au RC Lens d’ouvrir le score. Où s’arrêtera donc Jonathan Clauss ?

Seko Fofana **** (RCL) : Même s’il n’avait pas le brassard ce dimanche, Seko Fofana aura, une nouvelle fois, permis à son équipe d’aller chercher un point. Déjà auteur de l’égalisation face à Rennes lors de la première journée, de l’égalisation face à Saint-Etienne une semaine plus tard, l’Ivoirien a cette fois redonné espoir aux siens dans le dernier quart d’heure. En reprenant un tir manqué de Kakuta, Fofana réalise un geste technique digne des plus grands pour transpercer Nardi. Chapeau bas.

Nicolas Bruneel * (USLD) : Il voulait faire tourner la roue du côté des Maritimes avant le match, il s’est attelé à le faire. Très bon au milieu de terrain dans la récupération, le pressing mais aussi la distribution vers l’avant, Nicolas Bruneel s’est également mué en buteur en profitant d’une énorme mésentente dans la défense ruthénoise.

Reinildo * (LOSC) : Toujours titulaire sur le côté gauche de la défense à quatre du LOSC, Reinildo a eu forte affaire lors de cette rencontre. Le Mozambicain a réussi à contenir Gaëtan Laborde pendant toute la durée du match remportant une grande majorité de duels, même s’il n’a rien pu faire sur le but de celui-ci.

Yusuf Yazici * (LOSC) : Il aura été la lumière du jeu du LOSC. Alors qu’il avait sombré au milieu de terrain face à Nice, Yusuf Yazici a été replacé sur le côté droit. Un poste qui lui allait beaucoup mieux, le turc étant le joueur le plus influant du match. Très remuant sur son flanc droit, Yazici a fait vivre un calvaire à la défense montpelliéraine, surtout à Cozza. Il a aussi su se montrer décisif en inscrivant un but et délivrant une passe décisive.

Jonathan David * (LOSC) : L’ombre de lui-même lors des trois premiers matchs de la saison, nombreux sont ceux qui se sont demandés s’il allait être titularisé. Pourtant, Jonathan David a montré un tout nouveau visage sur la pelouse pierre Mauroy. Sérieux et débordant d’envie, le Canadien a marqué son but avec une grande détermination, remportant son duel musclé avec Thuler.

Kévin Rocheteau * (USLD) : Pour sa première titularisation avec l’USL Dunkerque, Kevin Rocheteau a montré toute l’étendue de son talent et toute son importance à un secteur offensif quelque peu en délicatesse. Très bon dans son pressing et loin d’être avare d’efforts, il a ponctué son excellent match collectif par un joli but quasi salvateur pour les siens.

(*) Le nombre d’étoiles représente le nombre d’apparitions d’un joueur dans l’équipe-type du week-end.

La Rédaction

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires