[21/22] Le #11HDF du week-end #4 : Seko Fofana confirme, Robail en inamovible

Cette saison, la rédaction du 11 Hauts-de-France vous proposera son onze-type du week-end après chaque journée de Ligue 1 et de Ligue 2. Pour cette quatrième équipe de la saison, seul le LOSC ne place aucun joueur tandis que le RC Lens, le VAFC et l’USLD sont représentés à part égale. Découvrez notre équipe. 

Le #11HDF du week-end (14/15 août)

Régis Gurtner * (ASC) : Peu décisif depuis le début de la saison, sans pour autant être fautif sur les huit buts encaissés par l’Amiens SC, Régis Gurtner a retrouvé à Guingamp un niveau de forme davantage en adéquation avec son niveau intrinsèque. Avec 5 arrêts à son actif, notamment au coeur du gros temps faible en début de seconde période, il a été le grand artisan du premier clean sheet de la saison dans les rangs amiénois.

Jonathan Clauss ** (RCL) : Coupable d’une maladresse sur la toute première action du match, qui entraîne le but de Wahbi Khazri, Jonathan Clauss s’est parfaitement remobilisé dans ce match. Avec 74% de passes réussies, et 100% des duels gagnés, Jonathan Clauss ne fait plus l’ombre d’un doute, il est essentiel au RC Lens.

Thomas Vannoye ** (USLD) : Malgré son but contre son camp, Thomas Vannoye a livré une prestation aussi réussie que la semaine passée. S’il supplée pour l’instant un Alioune Ba toujours blessé, Vannoye pourra légitimement postuler à une place de titulaire au retour de son coéquipier, lui qui a été impérial avec pas moins de 17 duels remportés.

Emmanuel Ntim ** (VAFC) Pour la troisième fois en quatre rencontres, la défense valenciennois a été extrêmement solide et pas vraiment inquiété. Encore une fois, Emmanuel Ntim – associé à Joffrey Cuffaut – y est pour beaucoup dans cette très bonne partition défensive. Impeccable dans les duels (sept remportés sur huit disputés), il a également touché la barre en début de match. Excellent des deux côtés du terain.

Mamadou Fofana * (ASC) : Lancé dans le grand bain au coeur d’une défense en perdition une semaine plus tôt, Mamadou Fofana a rendu une première copie extrêmement rassurante, samedi soir en Bretagne. Avec 6 duels sur 7 remportés, l’ancien joueur du FC Metz a été intraitable aussi bien au sol que dans les airs face à Guingamp. Le tout en dégageant une forme de sérénité contagieuse à ses partenaires.

Mohamed Ouadah * (USLD) : Titulaire au milieu de saison, Mohamed Ouadah a de nouveau été titularisé dans le couloir gauche de la défense dunkerquoise. Amenant de bonnes volonté dans la construction du jeu et porté vers l’offensive, le piston, à l’aise techniquement, est aussi resté sérieux défensivement malgré la défaite des siens.

Seko Fofana ** (RCL) : Le capitaine a montré la voie. Déjà décisif la semaine dernière face à Rennes, Seko Fofana a une nouvelle fois réalisé une grande prestation. 21 passes réalisées, 3 tirs cadrés, et un but ô combien important à moins d’un quart d’heure de la fin pour égaliser. On peut difficilement faire plus décisif.

Julien Masson ** (VAFC)Encore hyperactif au milieu de terrain, Julien Masson – aidé par D’Almeida et Yatabaré – a bien souvent muselé un milieu de terrain nancéien en difficulté. Quelque peu tendre dans les duels, il a provoqué de nombreuses fautes et a rassuré sur une moitié gauche du terrain qui avait pris l’eau contre Nîmes.

Gaëtan Robail *** (VAFC) : La lumière du jeu offensif de Valenciennes, c’est lui, et il l’a encore prouvé sur la pelouse de Nancy. Indispensable à la création mais également à la finition, Gaëtan Robail a été le détonateur d’un secteur offensif performant dans le jeu. Il a également été à la conclusion pour le seul but du match, donnant la victoire aux siens. Indispensable.

Ignatius Ganago * (RCL) : Positionné aux côtés de Florian Sotoca en attaque, Ignatius Ganago n’aura pas touché beaucoup de ballon, mais aura été précieux dans son rôle d’attaquant. En coupant le centre de Clauss en première mi-temps, c’est lui qui a fait exploser Bollaert une première fois. Sur ses 24 ballons touchés, un termine au fond, et un autre est une passe lumineuse amenant un tir de Seko Fofana. Peu trouvé, mais efficace !

Malik Tchokounté ** (USLD) : Si l’USL Dunkerque a longtemps mis à mal la défense sochalienne, Malik Tchokounté aura été le plus dangereux. Très en jambe, le Franco-camerounais a sollicité Maxence Prévot sur l’une des meilleures occasions des Maritimes. Toujours précieux en décrochant au milieu de terrain, a aussi été un poison pour les Sochaliens dans le domaine aérien.

(*) Le nombre d’étoiles représente le nombre d’apparitions d’un joueur dans l’équipe-type du week-end.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.