[21/22] Le #11HDF du week-end #15 : L’Amiens SC et le VAFC se partagent les honneurs

VAFC
Le 11 HDF

Cette saison, la rédaction du 11 Hauts-de-France vous propose son onze-type du week-end après chaque journée de Ligue 1 et de Ligue 2. Pour cette nouvelle semaine de compétition, le VAFC et l’Amiens SC occupent les deux tiers de l’équipe, avec respectivement quatre et trois représentants.

Le #11HDF du week-end (20 et 21 novembre)

Lucas Chevalier **** (VAFC) : Dans les buts, Lucas Chevalier a de nouveau signé un clean-sheet, son troisième en neuf rencontres avec Valenciennes. S’il a profité de la supériorité numérique pour ne pas être trop mis en danger, le gardien prêté par le LOSC a su être concentré sur les rares velléités adverses.

Owen Gene * (ASC) : Owen Gene se souviendra de sa première titularisation avec l’Amiens SC. Placé en tant que piston droit, inhabituel pour lui, le jeune amiénois a délivré une très belle prestation sur la pelouse du stade Océane. Juste techniquement et souvent porté vers l’avant, le joueur formé au club s’est même essayé en seconde période, mais sa tentative pleine de culot n’a pas trouvé le cadre. Intégré dans le onze à la place d’Alphonse, Gene a répondu présent et postule à être réaligné dans le futur.

Joffrey Cuffaut ***** (VAFC) : Titulaire plus qu’indiscutable en défense centrale, le capitaine du VAFC a une nouvelle fois réalisé un match très solide dans la charnière défensive. Avec près d’un ballon touché par minute, il est le Valenciennois ayant le plus touché la balle face à Grenoble. Et même avec 74 ballons touchés, Joffrey Cuffaut affiche une moyenne assez dingue de 90% de passes réussies. Le taulier de la défense valenciennoise n’a perdu qu’un seul duel sur les dix qu’il a eu à disputer. En seconde période, il aurait pu par deux fois ajouter un nouveau but, mais le gardien ou la défense grenobloise l’en ont empêché.

Tiago Djalo * (LOSC) : Assurément, le Portugais a marqué des points face à Monaco. Avec une moyenne de passes réussies très convaincante de 85%, Tiago Djalo aura surtout réalisé une prestation défensive hors-norme. Avec un sublime sauvetage sur sa ligne sur un coup de malice de Volland, mais aussi un nombre incalculable de retour défensif décisif, Djalo a permis à son équipe de ne pas sombrer dans deuxième période notamment.

Driss Trichard ** (USLD) : Titularisé dans une défense à quatre surprise, Driss Trichard a su se mettre au niveau défensivement. Rarement pris à défaut, très solide dans les duels, il a apporté de nombreux centres et a souvent amené le danger depuis son couloir gauche.

Kader Bamba *** (ASC) : Après une première mi-temps assez discrète, Kader Bamba a sonné la révolte pour l’Amiens SC au Havre. Averti pour une simulation contestable, il a finalement réussi à obtenir le penalty de l’égalisation à la toute fin du temps réglementaire. Ses multiples accélérations ont également fait peser une menace permanente sur l’arrière-garde normande.

Julien Masson **** (VAFC) : Freiné par une blessure au début de l’automne, Julien Masson revient progressivement à son meilleur. Formant une belle doublette avec Mohamed Kaba, le milieu de terrain formé au club a rendu une copie très propre contre Grenoble.

Arnaud Lusamba ** (ASC) : Une grosse occasion ratée avant l’ouverture du score du Havre mais une maîtrise certaine au moment d’aller convertir le penalty du nul en fin de match, Arnaud Lusamba est passé par toutes les émotions pour son premier match sans le brassard de capitaine. Au-delà de ces deux faits de jeu, le milieu de terrain a retrouvé une certaine influence sur le jeu de son équipe, le tout grâce à une maîtrise technique au-dessus de la moyenne.

Bilal Brahimi ***** (USLD) : Dans un milieu à trois, Brahimi n’a pas dérogé à ses habitudes et a performé sur le plan collectif et technique. Souvent instigateur des mouvements collectifs, il a délivré de nombreux très bons ballons, dont un de but à Rocheteau qui n’a pas été converti.

Jonathan David **** (LOSC) : Avec deux buts en six minutes, Jonathan David lançait parfaitement le LOSC dès le début de la rencontre. Mais le Canadien ne peut pas tout faire tout seul. Sans ses dix buts inscrits depuis le début de la saison, le club nordiste sera encore bien plus en difficulté au classement.

Baptiste Guillaume * (VAFC) : L’attaquant a retrouvé le chemin des filets face à Grenoble, plus de deux mois après son dernier but (contre QRM, le 11 septembre). Il a également provoqué le carton rouge infligé à Brice Maubleu en première période. A lui seul, il a fait basculer le destin d’une rencontre importante dans la saison du VAFC.

(*) Le nombre d’étoiles représente le nombre d’apparitions d’un joueur dans l’équipe-type du week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *